Interview for Premiere of “Apricity” Accordion Concerto by Labro Performed w/ Qatar Philharmonic Orchestra

By Patricia Gendrey Première mondiale d’une pièce d’un compositeur français à Katara Julien Labro est accordéoniste, compositeur et arrangeur. Son concerto pour accordéon et orchestre – Apricity – sera joué pour la première fois à Katara, samedi 11 avril. Il nous parle de son travail et du concert de cette fin de semaine. 11136087_10153784367158012_2696041287922935416_oQatar Actu : Quel est votre parcours ? Julien Labro : Je suis né en France, dans l’Aveyron, à Rodez. J’ai vécu aux États-Unis pendant une dizaine d’années. Je vis aujourd’hui à Toronto. J’ai commencé l’accordéon à l’âge de 9 ans en regardant une émission à la télévision qui m’a émerveillé. J’ai suivi un cursus emménagé en musique et des études classiques au conservatoire de Marseille. Cette formation m’a ouvert de nouveaux horizons. J’ai alors découvert le jazz et des artistes comme Charlie Parker ou Miles Davis. C’est devenu une passion. J’utilisais tout mon argent de poche pour acheter le maximum de disques, ce qui a contribué à m’ouvrir l’oreille. J’ai trouvé dans le jazz une liberté que je ne retrouvais pas dans le monde classique. J’ai alors réuni bon nombre d’informations sur l’improvisation, l’histoire du jazz. J’ai découvert d’autres artistes comme Herbie Hancock ou John Coltrane. J’étais fasciné, à tel point que j’ai pris la décision de poursuivre, après le baccalauréat, mes études en Amérique du Nord pour être plus près des sources du jazz. FULL INTERVIEW HERE 
Share
This entry was posted in Uncategorized and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *